Votre navigateur ne reconnaît pas les scripts.

04 91 49 74 80

(8h30 à 22h non stop - 7j/7)
Accueil » Actualité » Infos » Immobilier : La croissance des vente en baisse mais pas les prix ?

Immobilier : La croissance des vente en baisse mais pas les prix ?

En août 2015, les ventes était de 14%. Aujourd’hui a cette même période la croissance des ventes est à 6 % …


Après une pause estivale, les prix de l’immobilier ont poursuivi leur progression. Dans l’ancien, ils ont grimpé de 0,9% sur les trois derniers mois à fin août et de 1,2% sur un an, à 3.217 euros, montre le dernier baromètre LPI-Se Loger.

Dans le neuf, la hausse est de respectivement 1,1% et 2,4% à 3.990 euros.

Sur le marché de l’ancien, dans le détail, le prix moyen au mètre carré signé est de 2.875 euros pour les maisons (+1,1% sur un an) et de 3.482 euros pour les appartements (+1,2% sur un an). Dans le neuf, il est de respectivement 2.287 euros (+2,4%) et 4.749 euros (+2,4%).

Les évolutions dans les principales villes

Les auteurs du baromètre font remarquer que les prix signés augmentent dans la plupart des grandes villes de France, même si les disparités persistent… Dans l’ancien, les plus fortes progressions sur un an pour les prix signés ont été enregistrées à Nîmes (+21,9% à 1.885 euros du mètre carré), Saint-Etienne (+10,3% à 1.375 euros), Limoges (+6,6% à 1.453 euros) et Bordeaux (+6,5% à 3.556 euros).

En revanche, à Paris et Lyon, les hausses sont plus modérées (respectivement +1,9% à 8.530 euros et +2,1% à 4.043 euros). Enfin, notons qu’à Marseille, les prix de l’immobilier reculent légèrement (-0,7% à 2.623 euros), alors que la baisse s’amplifie à Besançon, Le Mans et Tours.

Ralentissement du rythme des transactions

Les auteurs du baromètre notent cependant un net ralentissement du rythme des transactions, dans un contexte morose. Après les inondations de juin, les grèves et les attentats des derniers mois, les ventes ont progressé de 6,1% en août, en niveau trimestriel glissant, contre +14% en 2015, à la même période.

En province, elles ont grimpé de 9,9% en niveau trimestriel glissant, après avoir bondi de 14,4% sur la même période 2015. A Paris, les ventes ont même reculé de 3,7% après s’être envolées de 12,9%…

Source: Boursier.com

 

 

 

 

Commentaires

Laissez une Réponse

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.